International: Des dépêches sur une Eglise qui a la pêche!

Actualisée le 20.02.08 13:48 - Rédaction


Jährliche Konferenz Schweiz-Frankreich 1999 (6403 Byte)
Eglise Evangélique Méthodiste France/Suisse – Jeudi, le 27 Mai 1999


20.00 h Suisse: Soirée judéo-chrétienne

Ben Jizchak Feinstein interpretiert jiddische Lieder (7481 Byte)«Attentes juives et chrétiennes du Messie»; c'est autour de ce thème que 400 personnes se sont retrouvées dans l'Eglise Catholique Romaine St. Clara de Bâle. Depuis 1798, la communauté catholique célèbre son culte dans ce sanctuaire, propriété de la ville de Bâle. A l'occasion de son jubilé (200 ans d'existence), la communauté s'est vue promettre l'usage de ce lieu de culte pour une autre centaine d'années. Les règles pour l'entretien du bâtiment sont claires: pour l'extérieur de l'Eglise, c'est la ville de Bâle qui est responsable, pour l'intérieur, c'est la communauté catholique. Dans la pratique, les choses ne sont pas si simples, faisait remarquer le curé de la paroisse, André Duplain à propos des dommages survenus aux fenêtres et vitraux.
La soirée fut ponctuée par trois courtes interventions entrecoupées par des chants yeddischs interprétés par Ben-Jizchak Feinstein. Theophil Spoerri, alias Ben Jizchak Feinstein, est pasteur de l'Eglise Réformée, avec des racines méthodistes. Il a interprété, a capella, avec maestria les chanTeilnehmerInnen am Abend zu jüdischen und christlichen Messiaserwartungen (8370 Byte)ts juifs orientaux. Les yeux souvent fermés, il a fait résonner dans cette Eglise les accents et les paroles d'un tout autre monde, réussissant à captiver l'auditoire du début à la fin: ce n'est pas demain la veille que l'on oubliera ces accents tirés du coeur et pétris de connaissance biblique.
Entre temps: un mot sur les attentes messianiques articulées par Maïmonide, le hassidisme et le judaïsme contemporain avec le professeur, le Dr. Ernst Ludwig Ehrlich). Un pasteur devenu maire d'une commune de 20000 âmes, qui constate avec effroi après une année d'engagement politique à quel point il s'était aliéné spirituellement (Michael Raith). Aussi aspire-t-il pour lui-même et pour ses contemporains au sens du repos et de la détente, au sens de la prière et de la contemplation d'autant plus que rien n'est plus important à ses yeux qu'une vie vécue dans la perspective du Royaume de Dieu qui vient. Pour rien au monde, il renoncera à cette perspective. Ensuite revient à la charge un pasteur (Christoph Meister), insistant sur l'attente du Messie que le pasteur est censé vivre au point d'y faire référence dans ses prédications. Il parle de Jeschua, des disciples déçus, de la situation tragique des Juifs. Il parle des Juifs messianiques, qui rencontrent d'ores et déjà leur Roi, il fait énormément de citations comme pour prouver que quelque chose est en route..... Quelqu'un!
Déjà retentit en conclusion à cette soirée le chant des Hassidim, celui de la prophétesse Myriam, célébrant l'arrivée du messie. Attente enfin comblée..... Fin d'une soirée de haute tenue qui a eu le mérite de replacer l'assistance devant l'événement phare de l'histoire, le retour en gloire du Christ Jésus, unique espérance du croyant...

Source: EEMNI

17.30 h Suisse: Discussion autour des statistiques

Paul Wettstein bei der Präsentation der Statistik (7430 Byte)Pour la dernière fois, les statistiques ont été présentées à la CA par le pasteur Paul Wettstein. Au cours de sa présentation, la motion a été présentée que les statistiques annuelles comprennent dorénavant une rubrique «fréquentation moyenne du culte». Seul ce chiffre peut donner une image réaliste de la vie communautaire. La discussion est allée bon train avant le vote . Le CA a accepté par son vote une motion légèrement remaniée prévoyant l'introduction à l'avenir d'une rubrique 'fréquentation moyenne du culte' aux statistiques annuelles.

Source: EMKNI

12.00 h Suisse: Nomination de six nouveaux prédicateurs laïcs

Un des points forts du mouvement méthodiste a été dès l'origine l'engagement des laïcs dans la prédication. L'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) met sur pied des programmes de formation continue spéciaux, celui qui porte sur la formation de prédicateurs laïcs étalé sur plusieurs années. (Il existe une version française de ce cours).
Six personnes ont terminé en même temps ce cours de formation avec succès. Ce sont: Ueli Berger de Bâle St. Johann, Lukas Fankhauser de Zofingen, Matthias Fankhauser de Thun, Markus Minder de Lyss, Marlin Schindler de Langenthal et Brigitta Schlatter de Zofingen. Les prédicateurs laïcs peuvent être engagés au sein de l'Eglise locale dans le domaine de la prédication mais aussi dans d'autres secteurs d'activité de l'Eglise. Ils sont nommés et mandatés par la Conférence Annuelle (CA). Ils peuvent aussi être appelés à s'engager à plein temps dans une paroisse et peuvent aussi accéder ainsi au pastorat dans le cadre de l'EEM.

Source: EMKNI

10.30 h Suisse: Pour la première fois, les nouvelles affectations portées à la connaissance de la Conférence par écrit

A chaque Conférence Annuelle, tout pasteur et collaborateur de l'Eglise Evangélique Méthodiste se voit préciser son nouveau lieu d'affectation pour l'année à venir. C'est en principe le Cabinet qui décide du lieu où ils seront affectés: le Cabinet comprend l'Evêque et quatre surintendants. La voix des communautés et des pasteurs n'est prise en compte que partiellement. Les nouvelles affectations pour l'année 1999/2000 seront communiqués pour la première fois par écrit à tous les participants au culte d'ordination prévu le dimanche 30 mai. Ainsi survit la tradition typiquement méthodiste de l'envoi des prédicateurs dans leur nouveau poste mise seulement au goût du jour: ils sont envoyés dans leur nouveau champ de mission et reçoivent la bénédiction d'usage.

Source: EEMNI

10.30 h Suisse: Un Alsacien en partance pour l'Argentine

Etienne Rudolph s'apprête à partir pour l'Argentine en compagnie de sa femme et de ses enfants. Jusqu'alors pasteur de l'Eglise Evangélique Méthodiste de Bischviller (Bas-Rhin), Etienne Rudolph avait suivi une formation d'éducateur spécialisé pendant les trois années écoulées avec la ferme intention de servir son Eglise (EEM) avec sa double compétence.
«Je n'ai pas reçu de vocation particulière pour l'Argentine. J'aurais pu partir pour le Pôle Nord ou l'Australie», dira le pasteur avec une pointe d'humour. Toujours est-il qu'il reste lié à l'Eglise Evangélique Méthodiste: il part dans ce cadre-là offrir ses services à l'Eglise d'Argentine: le pasteur Etienne Rudolf pourra là-bas combiner à merveille ses compétences pastorales avec ses qualifications sociales au service des plus défavorisés. Son affectation précise ne lui a pas encore été précisée.

Source: EEMNI

10.30 h Suisse: Définir le rôle des laïcs

Daniel Sommer-Sidler an der Arbeit (7362 Byte)Le rôle du laïc engagé dans l'Eglise locale et dans la Conférence Annuelle a été au centre de la session des représentants laïcs, placée sous la direction du responsable laïc de la Conférence, Daniel Sommer-Sidler. Cette étude doit clarifier le devoir d'un laïc présent à la Conférence mais aussi aider à faire tomber les réserves restantes pour la prise en charge d'une telle responsabilité. Le projet a été bien reçu par l'assemblée. Il a fait l'objet d'amendements tant sur le fond que sur la forme. Il est prévu que tous les laïcs continuent de travailler sur ce document sur le plan local notamment, étant bien entendu que ce document peut et doit être adapté aux structures et aux composantes de chaque Eglise locale. Ce document sera finalisé lors de la prochaine CA. Les laïcs ont parlé entre eux également du sentiment personnel des pasteurs de leurs paroisses surtout dans le domaine du dialogue et du contact qu'ils ont avec leurs membres d'Eglise. Plusieurs délégués ont témoigné de la qualité des échanges établis entre leur pasteur et eux-mêmes. «Nous devons savoir comment le pasteur se sent au sein de la communauté,» ainsi s'exprimait Daniel Sommer-Sidler.

Source: EMKNI

09.00 h Suisse:  Le temps des salutations fraternelles

Les Conférences Annuelles (CA) méthodistes ont pour habitude de donner la parole aux invités présents provenant d'autres Conférences Annuelles (CA) ou d'autres Eglises. La CA Suisse/France'99 n'a pas failli à cette règle. Les invités des conférences allemandes et autrichiennes ont transmis cette année leurs salutations par écrit et précisé les préoccupations principales de leurs Eglises propres.
Le Directeur et président de la Mission St. Chrischona, Karl Albietz, a quant à lui pris la parole. Il a relevé une plus grande ponctualité de la part des délégués de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) que de la part des prédicateurs de la St. Chrischona, expliquait-il aux personnes présentes. Il s'emploierait à rendre leur séjour si agréable qu'ils tiendront cette Conférence pour la plus importante de toutes les Conférences et sessions jamais tenues.
Le représentant de l'Eglise évangélique réformée, le Dr Georg Vischer a insisté sur la place qu'occupe l'EEM dans une ville comme Bâle surtout dans le domaine de l'engagement social. A ses yeux, l'EEM fait le joint et le lien entre les communautés piétistes et les Institutions historiques et officielles. Autres points qui l'impressionnent, la perspective internationale de l'EEM et la conjonction entre la justification et la justification dans la théologie méthodiste et sa pratique.

Différents orateurs se sont exprimé sur les 45 années d'existence de la Conférence Centrale de l'Europe du Centre et du Sud (CCECS). Ce 'diocèse de Genève' a vu le jour le 14 octobre 1954 à Bruxelles. La déléguée de la CA autrichienne, Anke Neuenfeld, a rappelé l'étroite solidarité des Conférences entre elles, et que seules les CA d'Autriche et de Suisse/France sont autonomes financièrement. Hartmut Handt, un invité de la Conférence Centrale allemande, a repris les propos d'un ancien Evêque de la CCECS, Ferdinand Sigg, qualifiant la Connexio, le lien des Eglises entre elles- comme une marque distinctive du méthodisme. Il a relevé les liens très forts, l'interconnexion existant entre la CCECS et la Conférence Centrale d'Allemagne. Il a cité le Séminaire Théologique à Reutlingen, le domaine des publications, la Conférence de la Foi à Hollabrun (Autriche) et la Mission radiophonique (Stuttgart) comme autant d'exemples d'une telle interconnexion.
Urs Eschbach, Surintendant de l'EEM en Suisse et en France, a témoigné être sorti personnellement d'une crise spirituelle à la faveur d'une mission en Bulgarie et de différents voyages entrepris dans des communautés dans ce pays. Grâce à ce déplacement, il a appris à percevoir où se trouvait l'essentiel. Urs Eschbach est ainsi convaincu que la vie de l'Eglise se joue non pas tant autour d'une question de personnel ou d'une question de finances, mais autour de la foi, de la fidélité et de la responsabilité des membres de l'EEM mondiale.

Source: EMKNI