International: Des dépêches sur une Eglise qui a la pêche!

Actualisée le 20.02.08 11:43 - Rédaction

La Conférence Annuelle Suisse/France (et l'Algérie) à Herisau et Niederuzwil – Dimanche, le 28 mai 2000


Jährliche Konferenz Schweiz-Frankreich in Herisau und Niederuzwil vom 24. - 28. Mai 200028/05/2000 Suisse: renouveler sa relation avec Dieu - grand rassemblement de l'EEM dans l'Uzehalle

Pfarrer Markus Schöni von der EMK NiederuzwilLe journal «Wiler Zeitung», une édition régionale du quotidien «St. Galler Tagblatt», a rendu compte le 30/05/2000 de la clôture de la Conférence Annuelle de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) Suisse/France:

«La Conférence Annuelle de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) Suisse/France s'est achevée ce dimanche par un culte solennel avec ordination. Le programme de l'après-midi a été placé entièrement sous le signe de chorales gospel et par des talk shows avec des invités.
Sous la présidence de l'Evêque Henri Bolleter, Zurich, pasteurs et laïcs en provenance de Suisse, de France et d'Afrique du Nord ont siégé la semaine passée à Herisau. Quelques 280 délégués et invités d'autres Conférences européennes EEM y ont pris part.
L'Eglise Evangélique Méthodiste de la région, qui compte environ 150 membres et d'innombrables amis, a été chargée de l'organisation de la grande réunion de clôture dans l'Uzehalle d'Uzwil/Flawil. Pas moins de 2000 places assises ont été préparées dans l'Uzehalle. La fanfare de la Ligue pour la Lecture de la Bible de Suisse et une chorale ont encadré musicalement le culte solennel placé sous la direction du surintendant Walter Wilhelm.
Symbolisch für den gemeinsamen Dienst der Gemeindeleitung wird die Gemeinde auf einem Leiterwagen hereingezogenLe thème de la Conférence Annuelle s'intitulait: «Je fais toutes choses nouvelles». L'Evêque Henri Bolleter a placé le renouveau de l'Eglise au centre de sa prédication festive. Bien entendu, une chose n'est pas bonne, parce qu'elle est nouvelle. Il s'avère qu'à notre époque de bouleversements, les gens ne peuvent pas se faire au neuf sans restrictions. «Est-ce que l'Eglise est avant tout un refuge?», se demandait Bolleter. L'Eglise pourrait certes offrir une certaine protection, mais de son côté, elle doit être ouverte à tout renouveau, sinon elle compromet son avenir.
Le message initial de la Bible part de l'idée de renouveau. A titre d'exemple, Henri Bolleter a cité le langage contrasté de la Bible: Babylone est le signe d'un monde passé et dépassé, tandis que Jérusalem est le symbole d'une réalité nouvelle. «L'Eglise doit se restructurer et se limiter à l'essentiel», résumait Bolleter au regard de l'avenir. Elle est trop préoccupée par des peurs existentielles collectives et devrait bien plus se tourner vers Dieu. La lumière du soleil devrait se refléter dans les hommes. «Dans ce processus de renouveau, l'Eglise doit se tourner davantage vers les hommes et la vie», réclame Bolleter. L'ordination de Thomas Neukomm comme diacre a constitué un événement particulier et celle d'André Ottersberg, Patrick Siegfried et de Stefan Zuercher comme anciens également. (Remarque de la rédaction EMKNI: il est plus exact de dire que Stefan Zuercher a été ordonné comme diacre et que Thomas Neukomm ait été ordonné comme ancien.) Lors de la cérémonie solennelle, ils ont reçu de l'Evêque Henri Bolleter le mandat de se placer à la disposition et au service de la communauté.
Le programme de l'après-midi tournait autour du thème: «tout est de l'ordure ou quoi?» Deux heures d'animation avec des gospels au centre. Diverses chorales régionales avec plus de 100 membres -ainsi la chorale de Gossau- ont été placées sous la direction de Urs Leuenberger et ont enthousiasmé le public. Au programme figurait aussi l'interview d'invités, qui avaient vécu quelque chose de particulier. C'est Verena Birchler, l'animatrice de télévision, qui a assuré ces interviews. Un groupe de théâtre a proposé une série de sketches pleins d'humour comme autant de guides pour tous les jours.»

Source: Wiler Zeitung, St. Galler Tagblatt – Bea Naef

Jährliche Konferenz Schweiz-Frankreich in Herisau und Niederuzwil vom 24. - 28. Mai 200028/05/2000 Suisse: fête de clôture de la Conférence Annuelle de l'EEM, le concept a fait forte impression

Sechs Gospelchöre singen zusammen an der JK 2000 in NiederuzwilAprès l'ordination le matin et une prédication fort impressionnante de l'Evêque Henri Bolleter, la Conférence Annuelle (synode) de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) Suisse/France s'est achevée l'après-midi par un brillant programme devant un auditoire de 2'500 personnes.
Le concept de base sous-jacent à ce programme retenait tout particulièrement notre attention: établir habilement un parallèle à l'occasion de cette importante rencontre entre le travail de la paroisse de Niederuzwil sur le plan régional et les défis se présentant à l'ensemble de l'EEM de Suisse et de France. Ce qui s'est passé dans la scène de l'Uze-Halle, n'était pas une grande rencontre isolée, mais le lancement d'une nouvelle année ecclésiale. Six chorales de gospels comprenant en tout 200 chanteurs se sont retrouvés par moments sur la scène. ... Verena Birchler, l'animatrice à la télévision de l'émission dominicale "Fenster zum Sonntag" sur SF2 et formatrice d'adultes, a interviewé le champion de Suisse de bobsleigh, Juerg Geiser, le policier certainement le plus connu de Suisse, Juerg Steiner et Josef Brueschwiler, un alcoolique guéri. Tout le programme a tourné autour du thème: «Tout ne serait-il que de l'ordure? ou: Quand la vie n'a plus d'intérêt». Des membres de l'EEM Niederuzwil ont illustré ce thème par deux sketches.
Die Gesprächsmoderatorin Verena BirchlerDès le début, la chorale gospel de Gossau a cherché à entraîner l'assistance. Les solistes, dont l'intervention était souveraine, ont cherché la proximité du public. Aussi, quand les chanteuses et chanteurs des chorales de gospel de Flawil, Gaiserwald, Neckertal, Niederuzwil et d'Oberbuehren se sont joints à celle de Gossau, beaucoup de personnes n'ont pu rester clouées à leurs chaises.Durant les deux heures de concert qui ont suivi, nombreuses furent les personnes à se joindre à la foule qui tapaient des mains, chantaient et écoutaient les chorales.
Verena Birchler a vite eu de son côté les Suisses de l'Est, quand elle s'est affirmée supporter de l'équipe championne de St Gallen. Avec beaucoup d'habileté et de doigté mais jamais indiscrète, elle a posé ses questions à ses trois invités. Dans la suite de cet entretien, on a appris un peu plus sur ces personnes et sur leur relation avec la foi chrétienne.
Sur le champion de bobsleigh Juerg Geiser, on a appris un détail, ....il fonce jusqu'à 158 km/h sur la piste et seulement à 10 cm du sol, Dieu est pour lui comme un Père, il ne tient pas absolument à participer activement aux Jeux Olympiques, mais pourrait éventuellement être de la partie, mais cette fois comme entraîneur, il suit tout un entraînement pas seulement pour être en forme sur le plan sportif mais pour l'être aussi dans l'ensemble de sa vie, il se tourne vers Dieu, parce que Celui-ci est son Créateur, comme il lui arrive déjà de s'adresser à l'inventeur des appareils techniques en cas de panne.
Kinder singen ein LiedSur le policier le plus connu de Suisse Juerg Steiner, on a appris, .... qu'il lui paraît important que la parole de Dieu soit prêchée, et que nous autres humains, nous obéissions à Dieu. Si l'on pèche, il importe aussi que nous nous levions et réclamions auprès de Dieu le pardon. Il se prend pour quelqu'un de faible malgré toutes les apparences, et quand bien même il ferait sur cette scène tout un show, Dieu le connaît bien. Il aimerait prochainement ramener chez eux des gens ivres dans la voiture de police comme dans un taxi et aimerait utiliser l'occasion pour leur souligner les problèmes que pose l'alcoolisme. Il aimerait faire quelque chose pour les enfants des rues et pour les policiers de Sao Paulo.
Sur la vie de l'ancien alcoolique profond, Josef Brueschwiler, on a appris, .... qu'il a été délivré de l'alcool par un miracle de Dieu. A ses yeux, un homme ne peut être délivré de ses problèmes fondamentaux qu'avec l'aide de Dieu. Le plus important pour ces gens confrontés à des problèmes, c'est de se mettre à écouter Dieu et d'attendre son aide.
Les enfants ont apporté une autre touche à la Conférence en montant sur la scène habillés de vêtements de papier jaunes, verts, bleus, roses, rouges et oranges pour chanter en suisse allemand: «l'arc-en-ciel, tout le spectre des couleurs, voilà ce que le Seigneur a apporté sur la terre.....».
Les hôtes, qui avaient encore à coeur de poser des questions, avaient la possibilité à 16h30 de parler avec les invités du talk-show, le pasteur Markus Schoeni et l'animatrice Verena Birchler dans la Chapelle de l'EEM. On a aussi attiré l'attention de l'assistance sur Alphalive, un excellent cours biblique lancé dans beaucoup de communautés et que l'Eglise Evangélique Méthodiste et l'Eglise Evangélique Réformée vont débuter conjointement le 30 août prochain.

Source: EMKNI - Joerg Niederer